Nominor leo

nominor leoL’expression en gras n’est que la traduction de Nominor Leo, un passif  latin qui signifie très exactement : « on m’appelle Lion, », « Je suis appelé Lion ». en quelque sorte, l’animal insiste sur le fait qu’il est ainsi nommé. Jean-Léon Gérôme, joue sur l’homonymie de son prénom, Léon, qui en latin se dit « Leo » tout comme « Lion ».
Lorsqu’il offre ce tableau, qu’il qualifie d’ « étude » à la ville de Vesoul en 1886, Jean-Léon Gérôme est au faîte de la gloire, c’est un maître admiré et respecté, est-il le meilleur des enfants de Vesoul ? le meilleur des peintres de son époque ? Le blason,  avec sa griffe de lion, surmonté d’une couronne, le donne à entendre, mais on peut aussi y voir une marque d’autodérision .
Ce tableau était installé dans la salle des professeurs du Collège Gérôme, appelée pour cette raison, salle Gérôme, jusqu’en  1987 date à laquelle, il fut donné au Musée Garret

Pourquoi le lion est-il peint dans cette attitude ? Explications trouvées par les élèves de la classe.

– Ses petits jouent au fond de la caverne sous la surveillance de leur mère. Le lion, fatigué de tout ce remue-ménage s’isole pour se reposer.
– Jean-Léon gérôme a envie de peindre un lion. Il se rend dans une caverne, comme le lion est trop agité, il l’assomme. A son réveil le lion se tient tranquille.
– Le lion est allé chasser des gazelles et des antilopes. Il en mange tellement qu’il ne peut plus bouger. Sa digestion est plutôt difficile.

Vous aimerez aussi...